1 C
Obernai
1 C
Molsheim
1.4 C
Erstein
vendredi 1 décembre 2023
AccueilÀ la uneJérôme Fechter - Les IS une autre dimension

Jérôme Fechter – Les IS une autre dimension

La 37e édition des Internationaux féminins de Strasbourg (du 20 au 27 mai) promet comme chaque année de nous offrir un plateau exceptionnel. Les meilleures joueuses mondiales tenteront de succéder à l’Allemande Angélique Kerber, mais les IS, ce n’est pas seulement un tournoi de tennis. Le codirecteur a reçu Maxi Flash, juste avant l’ouverture de ce grand événement ce samedi 20 mai.

Les IS, c’est le rendez-vous incontournable du monde économique alsacien et des fans de tennis féminin et de haut niveau, mais pas seulement !
Oui, les IS c’est aussi un lieu de loisirs où l’on peut venir le week-end en famille. C’est idéal pour les enfants, il y a beaucoup d’animations, une fan zone, on peut faire beaucoup d’activités, on peut y manger, jouer, au-delà des matchs. Même si l’on ne connaît pas le tennis, on passe de très bons moments. C’est un événement en plein air, sur un site magnifique face au Parlement européen, quand il fait beau, c’est formidable, l’ambiance est unique. Il y a aussi beaucoup de proximité avec les joueuses.

C’est l’événement sportif féminin le plus important du Grand Est !
Oui, et il est diffusé dans le monde entier, dans plus de 140 pays, cela représente 10 millions de téléspectateurs. C’est un événement qui fait rayonner la ville et la région mondialement et qui accueille 25 000 spectateurs. On attend du monde lors des deux week-ends, le premier et celui de la finale, ou le mercredi, mais il ne faut pas oublier qu’il y a des moments extraordinaires en fin de journée, lors du dernier match lancé à 17h30 avec la lumière du soir qui tombe sur le courts, c’est la golden-hour, un moment magique, souvent les plus beaux matchs. On peut ensuite boire un verre, manger, et les gamins s’éclatent.

Vous en parlez avec beaucoup de passion, beaucoup d’amour même !
Pour moi ça coche toutes les cases, c’est ma passion, ça se passe dans ma ville, c’est de l’événementiel et j’adore ça. Et puis, on ne le voit pas lorsque l’on est dans les tribunes, mais il y a des dizaines de personnes qui travaillent pendant une semaine, certains bénévoles sont avec nous depuis plusieurs années et prennent une semaine de congés pour être là, c’est une grande famille. Nous sommes à quelques jours du tournoi, la pression est montée progressivement, et je n’ai qu’une hâte, que cela commence.

Il y a quatre ans, avec Denis Naegelen, Christophe Schalk et Pierre-Hugues Herbert (absent sur la photo),
Jérôme Fechter a racheté les IS. / ©Internationaux de Strasbourg/Chryslène Caillaud

Un mot sur l’organisation, et la partie écoresponsable…
Les collectivités sont depuis toujours à nos côtés, mais nous ne sommes pas sous perfusion. Notre modèle économique est depuis quelques années le moins dépendant possible des fonds publics. Économiquement, l’Alsace est riche. Notre boulot est de trouver des partenaires. Nous avons réduit notre trace carbone, nous arrivons aujourd’hui à
100 % de nos émissions compensées. C’est aussi une fierté, ça fait plus de dix ans que le tournoi (avec déjà Denis Naegelen) s’est engagé dans cette voie, à une époque où l’on ne parlait pas d’écoresponsabilité. Les IS, c’est un héritage que nous transmettrons un jour, le plus tard possible, évidemment, mais entre temps, on veut le faire grandir. Pour moi, réussir à organiser le plus grand événement de sport féminin en France serait l’accomplissement d’une vie. Ce tournoi s’est construit depuis 37 ans, il a vécu plein d’histoires, il a survécu pendant la période covid, il est déjà passé dans une autre dimension, apporter ça à Strasbourg, ma ville, c’est tellement formidable. Quoi qu’il arrive, le tournoi grandit. (Au moment de cet entretien, la WTA n’avait pas encore annoncé le passage ou non des IS en catégorie 500, ce qui ferait de Strasbourg le seul tournoi dans ce cas en France)

Tennis – Internationaux de Strasbourg 2022 –

Quelles sont les nouveautés 2023 ?
Pour le grand public, nous avons fait un effort tout particulier pour les animations et les conditions d’accueil. Il y aura un espace de restauration avec un écran géant pour regarder les matchs, un espace détente, des animations de réalité virtuelle.

Comme chaque année, le plateau des joueuses est d’une grande densité.
Oui, les joueuses qui entreront dans le tableau final font toutes partie du Top 50 mondial, et les prix d’entrée sont très abordables pour que le public soit au rendez-vous. Il n’y a rien de plus triste qu’un tournoi de tennis avec des tribunes vides. A Strasbourg, il y aura des matchs formidables et des animations dès ce samedi 20 mai.

Qu’avez-vous envie de dire aux lecteurs de Maxi Flash pour qu’ils viennent aux IS ?
Parfois le week-end au mois de mai, on se demande ce que l’on va faire en famille, alors venez voir, c’est un moment que vous n’oublierez pas et qui en plus véhicule des valeurs saines, le sport, l’écoresponsabilité et bien d’autres. C’est un endroit à découvrir au Wacken à Strasbourg.
Infos et billetterie :
www.internationaux-strasbourg.fr

Propos recueillis et rédigés par Éric Genetet

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES