4.4 C
Obernai
4.3 C
Molsheim
4.9 C
Erstein
lundi 28 novembre 2022
AccueilSPORTSTir sportif - Une deuxième édition pour l’Open de Bischoffsheim

Tir sportif – Une deuxième édition pour l’Open de Bischoffsheim

Du 19 au 22 octobre au Castel de Bischoffsheim, le club de la ville organise son deuxième Open de tir sportif dix mètres pistolet et carabine. Les jeunes Espoirs de l’équipe de France seront sur place.

L’année dernière, le premier événement, qui était organisé pour relancer la pratique du tir sportif en Alsace après le Covid, avait attiré les foules : « Océanne Muller et les Espoirs de l’équipe de France étaient venus. Nous espérons renouveler ce succès cette année », déclare Patrick Lux, président du CSG Bischoffsheim. Cet Open est une grosse organisation pour le club : « Je tiens à souligner que nous avons des bénévoles en or et je les remercie », ajoute le président. Lors de ces quatre jours de compétition, des épreuves sont prévues après 16h, en soirée, « pour que les gens puissent venir après l’école et le travail ». 

En parallèle de l’Open, le club organise un job dating appelé « cible ton futur job », le jeudi 20 octobre, de 16h à 22h. Une vingtaine d’entreprises seront présentes. Une centaine de postes seront à pourvoir : « Les profils de sportifs sont souvent intéressants, notamment pour leur sérieux, l’endurance et la minutie, par exemple », explique Patrick. 

Une fabrique de talents

Le CSG Bischoffsheim rassemble 44 licenciés dans trois disciplines : carabine, pistolet et arbalète. Alexandra Geng, qui fait partie de l’équipe de France et qui est licenciée au club, a terminé troisième lors de la cinquième manche d’arbalète match de la Coupe du Monde qui s’est tenue à Strasbourg au début du mois : « Elle est qualifiée pour la finale de la coupe du monde qui se tiendra à Munich les 17 et 18 novembre ». 

Autrement, la saison du CSG Bischoffsheim a repris début septembre. Le club dispose d’une école de tir, ouverte à partir de huit ans. Tous les mardis soirs, les jeunes tireurs se rassemblent au Castel : « Un initiateur formé par la Ligue, épaulé par d’autres licenciés, s’occupe d’eux ». Pour cette année, l’école est complète. Dans ses rangs, le CSG compte des tireurs de cadet à séniors 3. Il propose aussi du tir sur potence pour les vétérans : « Nous sommes la seule région à l’expérimenter », conclut Patrick Lux.  

Alexandra Geng sur la troisième marche du podium d’une étape de Coupe du Monde à Strasbourg. / DR
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

X