4.8 C
Obernai
4.8 C
Molsheim
5.1 C
Erstein
lundi 28 novembre 2022
AccueilAutomobileBMW X1, la star de l’Hélice

BMW X1, la star de l’Hélice

Lancé en 2009, le BMW X1 est tout simplement le modèle de l’Hélice le plus vendu en France. Pour surfer toujours sur la route du succès, le SUV compact allemand revoit entièrement sa copie et s’avance avec une nouvelle génération le rapprochant de plus en plus du X3. L’enfant prodige nous livre une belle démonstration de force.

Le BMW X1 a pris la route en 2009, lancé au petit bonheur la chance par une Hélice qui voulait voir s’il était possible de reproduire, à moindre échelle, le succès de ses grands X. Le ballon d’essai fut un feu d’artifice. Depuis ses débuts, le SUV compact de BMW s’est écoulé à plus de 2,7 millions d’exemplaires. Mieux, la seconde génération a doublé les scores pour s’imposer comme le plus gros succès commercial de la firme bavaroise. En France, le X1 est le véhicule du constructeur allemand qui s’est le plus vendu. Certes, il s’agit du modèle BMW le plus accessible, mais les raisons de son succès fulgurant sont plus nombreuses. Ses qualités intrinsèques y sont pour beaucoup.

La nouvelle génération qui s’avance entend faire au moins aussi bien que sa devancière. Pour cela, BMW a fait évoluer sa copie en profondeur. Les lignes de caisse sont encore plus marquées qu’auparavant, et le caractère du nouveau venu s’affirme à travers une chute de toit vertigineusement fuyante. La calandre, déployée comme une gueule ouverte prête à dévorer l’asphalte, est plus large et plus haute, arborant des barrettes uniques. Les projecteurs effilés, qui héritent d’une identité lumineuse unique, renforcent le charisme du X1 et répondent au design arrière, articulé autour de feux massifs avec effet 3D débordant sur les ailes et le coffre. Le trait de plume est une réussite.

Les grands moyens

Le X1 est désormais difficilement classable dans la catégorie compacte. Il n’a en effet plus rien de compact. Plus longue (+ 53 mm), plus large (+ 24 mm), plus haute (+ 44 mm), la troisième génération du BMW X1 reconduit la plateforme UKL partagée avec Mini et se rapproche à grande vitesse du X3. Cette crise de croissance se traduit par une habitabilité bonifiée et un confort à bord grandement rehaussé pour tous les passagers. La présentation intérieure est très proche de celle du Série 2 Active Tourer, le monospace de l’Hélice. On retrouve la double dalle numérique courbée composée d’un écran de 10,25 pouces pour l’instrumentation et d’une dalle tactile de 10,7 pouces pour le multimédia. Intuitive et réactive, la dernière version du système d’exploitation est un exemple du genre.

La console centrale flottante cache de nombreux rangements. La version d’appel F48, doté du 3-cylidres 136 ch accompagné d’une boîte automatique double embrayage à sept rapports, débute à 39 900 €, soit une inflation de 4 800 € par rapport à l’ancienne génération. Ce surcoût important s’explique en partie par une dotation de série plus riche. Radars de stationnement AV/AR, caméra de recul, système de stationnement semi-automatique, hayon motorisé, GPS à applications connectées, commande vocale intelligente, grande dalle incurvée englobant l’instrumentation numérique de 10,25 pouces et écran central tactile de 10,7 pouces font partie des équipements de série. La déclinaison xLine s’affiche à 42 350 €, et le M Sport à 43 800 €. Toujours autant dynamique et à l’aise dans tous les milieux, le X1 accueille aussi des hybridations légères en version 4×4 (23i 218 ch ou 23d 211 ch), deux hybrides rechargeables (25e 245 ch ou 30e 326 ch) et même une déclinaison 100 % électrique qui prendra prochainement la route. La star est de retour et compte bien rester en haut de l’affiche.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

X