4.8 C
Obernai
4.8 C
Molsheim
5.1 C
Erstein
lundi 28 novembre 2022
AccueilSPORTSRugbyRugby - Arnaud Goettle : « Il faut se préparer à recevoir...

Rugby – Arnaud Goettle : « Il faut se préparer à recevoir un afflux de licenciés »

À l’origine, le club de rugby de la vallée de la Bruche s’appelait le MR XV. Il a été fondé en 1977. Ce n’est que trente ans plus tard qu’il est réapparu sous le nom de Mutzig Ovalie Molsheim, abrégé MoM. La présidence du club a été reprise il y a un an et demi par Arnaud Goettle, fils d’un des fondateurs.

Quel a été l’impact de l’épidémie sur votre club ?
Par chance, notre sport se pratique en extérieur. Nous avons pu adapter les entraînements. Chez les seniors, c’était compliqué. De nombreux joueurs ont arrêté. Nous avons subi une grosse perte de licenciés. L’année dernière, en début de saison, ils étaient entre 25 et 30. Pour attirer de nouvelles têtes, nous avons essayé de faire parler de nous. En un an, on a presque réussi à doubler nos effectifs. Nous comptons maintenant près d’une cinquantaine de joueurs. Des nouveaux viennent encore de débarquer. Une deuxième équipe a même été créée.

Le mondial approche, les licenciés également, n’est-ce pas ?
Actuellement, le club est structuré avec 300 licenciés, dont 180 jeunes et 50 bénévoles. Chaque année, nous augmentons nos licenciés de 15 %. Nous sommes à l’orée d’un bel événement en France, la Coupe du Monde de Rugby 2023. Cette compétition risque de créer des vocations chez les plus jeunes et de nous amener du monde. La Fédération nous a déjà prévenu. Il faut se préparer à recevoir un afflux de licenciés, surtout pour les encadrer.

Quelle est la situation sportive de vos équipes ?
Les M10, M12 et M14 ont réalisé de bons résultats l’année dernière. Aujourd’hui, nous avons des résultats. Nous avons remis la compétition au cœur des choses. Pour que la troisième mi-temps soit belle, il faut que les deux premières le soient aussi. Nous souhaitons que nos enfants donnent le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain pour se sublimer. Le club vit, tout le monde s’amuse et c’est ce qu’on aime.

En ce qui concerne les seniors, à la suite d’un désistement, nous avons été promus administrativement en Régional 2. Notre équipe fanion évolue aux côtés de Saverne, des Cheminots de Strasbourg, de Saint-Louis et même de Thann. Les déplacements sont courts, ce qui nous permet de beaucoup rester en Alsace. En ce qui concerne l’équipe deux, elle joue en lever de rideau de la Une. Nous déplaçons tout l’effectif. Ça nous évite de laisser une quinzaine de joueurs sur le carreau chaque week-end.

Vous avez signé un partenariat avec le Stade Toulousain ?
Oui. Pendant trois jours, nous avons organisé notre premier stage. Des internationaux, comme Emile Ntamack et Yoann Faure, étaient présents sur place. Si leur staff s’occupait des entraînements, nous gérions la logistique. Nous leur avons fait découvrir la région et sa gastronomie. C’était de bons moments. On s’en souviendra !

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

X