lundi 15 juillet 2024
AccueilÀ la uneKirrwiller - Sylvie Zimmermann, avant Miss Alsace

Kirrwiller – Sylvie Zimmermann, avant Miss Alsace

Le bras droit de Pierre Meyer au Royal Palace où elle est directrice administrative et commerciale est devenu déléguée du comité Miss Alsace. Sous sa houlette, douze candidates se préparent à l’élection du 10 septembre au Royal Palace.

Le nouveau spectacle Grand amour démarre le 2 septembre, mais en parallèle, la société Miss France vous a choisi pour organiser l’élection de Miss Alsace le 10 septembre !
Oui, nous avons appris le 11 mai que le Royal Palace avait été sélectionné, et moi en tant que déléguée du comité Miss Alsace. C’est un deuxième travail pour moi de préparer toutes ces filles au rôle de miss. Les Alsaciens aiment leur miss et en sont fiers, il faut donc un comité à la hauteur du travail. Nous avons l’expérience des danseuses, c’est moi qui m’en occupe, elles quittent leur famille, elles doivent être bien et avoir une interlocutrice. C’est pareil pour driver les miss.

Comment avez-vous choisi les candidates ?
Déjà, je n’en ai pris que 12 au lieu de 18, ça ne fera que 11 déçues, tout le monde n’aura pas la couronne ! C’est aussi plus simple pour les rassembler, les jeunes filles sont en cours ou travaillent. Nous avions reçu une cinquantaine de candidatures, avec le critère 1m70 obligatoire. Puis j’ai fait mes recherches parce que le contrat Miss France exige qu’elles soient exemplaires sur les réseaux, pas de seins nus par exemple. 25 ont été retenues pour un casting d’une journée, nous avons mangé ensemble, regardé comment elles se comportaient et en avons sélectionné douze, entre 18 et 29 ans.

La soirée ressemblera-t-elle à celle de Miss France le 16 décembre à Dijon ?
Tout à fait, c’est un petit Miss France présenté par Christophe Beaugrand de TF1, nos danseuses interviendront sans prendre la lumière aux filles, la salle est complète. Il y aura Miss France 2023 Indira Ampiot, Cindy Fabre la directrice de Miss France et d’autres miss. Le jury ne peut pas être divulgué. Moi tout ce que je mets en place, c’est pour faire rêver les filles, qu’elles passent une soirée formidable et une expérience incroyable. En plus, Miss France a choisi notre show pour le filmer et diffuser des images partout, ils nous mettent déjà la pression ! (rires)

Est-ce que l’édition 2024 se tiendra encore au Royal Palace ?
Le but de la société Miss France est que nous gardions le comité, mais nous avons signé pour un an. Moi je suis partante, c’était passionnant pour moi aussi, et j’ai été touchée par la spontanéité des professionnels et ce qu’ils ont apporté aux filles, des coiffeurs aux bijoux, etc. En 2024, nous pourrons commencer en janvier, car quand j’ai pris le comité, j’ai transpiré, je me suis dit comment je vais y arriver ? Et puis j’y suis allée, et je suis plutôt fière de moi.

Solann Battin

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES