lundi 15 juillet 2024
AccueilCulture & LoisirsGastronomieLe plat du jour - À l’aigle d’Or à Osthouse

Le plat du jour – À l’aigle d’Or à Osthouse

Aux Portes du Ried, l’archétype de la bonne auberge villageoise et familiale.

3 générations et 8 personnes constituent le clan Hellmann. Les hommes en cuisine et les femmes en salle ! Ce n’était pas le cas au début, quand Lise et ensuite Marie Rose cuisinaient. Les choses ont changé au retour de Jean-Philippe, passé à la Tour d’Argent et chez Haeberlin. La carte s’est étoffée et la clientèle aussi, il s’est marié avec Brigitte, une sudiste de Lautenbach. Les Hellmann ont ajouté un bel hôtel tout près et la tribu s’est agrandie : Pierre, le fils, est revenu aussi de Illhaeusern avec Marie, et quelque temps après la fille, Anna, fit mieux encore en revenant avec un cuisinier de l’Auberge, Piétro, un gaillard originaire du Lac de Côme. Et voilà la petite touche italienne sympathique.

Proposent-ils encore le plat du jour ? Avec cette armada de grands cuisiniers ? La réponse est oui !

Les 3 cuisiniers : Pierre, Jean Philippe et Piétro ©dr

Marie-Rose, la doyenne, nous installe et nous récite ce qui nous attend : un rosbif de cheval comme d’antan, Annette préfère les ribs en suggestion et pour commencer, un velouté d’asperges, velouté à souhait. Nous voilà partis dans cette cuisine alsacienne intemporelle, toujours appré-ciée. Arrive la coupe de glace maison pour finir, en calice argenté, magnifique. 13,80 € le plat du jour, on a dépensé 35€ par personne, c’est encore abordable.

Fin du repas, on passe par les autres salles et la cuisine, on salue au passage Hélène Heimburger, la grande dame des pâtes d’Alsace qui connaît les bonnes adresses, l’Aigle d’Or est un conservatoire de la bonne cuisine alsacienne. On aimerait dire aux Hellmann, de ne surtout rien changer, de rester comme ils sont. J’ai le sentiment que les choses ne risquent pas trop de tourner au design gastronomique ou décoratif. Si vous allez à Osthouse, surtout, régalez-vous !

Une petite promenade digestive ? Partez de l’église vers du château des Zorn de Bulach, des forêts et des prairies environnantes. Cette balade vous permettra de longer la source phréatique du Bronnwasser ; ainsi que l’Ill.
www.grandried.fr

par Annette et Bernard Kuentz

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES