jeudi 25 avril 2024
AccueilÀ la uneSainte-Marie-aux-Mines - Le parc Tellure a bonne mine !

Sainte-Marie-aux-Mines – Le parc Tellure a bonne mine !

Combiner un musée, une exposition de minéraux, une visite à pied, de la spéléologie, une via ferrata, des escape games et un bar : depuis 2009, le parc Tellure l’a fait et attire petits et grands dans l’aventure des mines.

Alors qu’un souffle d’air froid remonte de la double porte qui mène dans les antres de la terre, la visite du musée de Tellure va bon train : dans l’audioguide, Vito raconte comment, en 1560, il a acquis la mine Saint-Guillaume pour se lancer dans l’aventure dans ce « paysage austère mais beau ». Il révèle que le mineur-piqueur partait avec 40g de suif pour s’éclairer, mais pas un de plus de peur qu’il n’en ramène chez lui ; les décombreurs et les coureurs de chiens poussaient des chariots crissant sur les rails de bois des charpentiers ; et les chaideurs triaient le minerai et le fragmentaient.

Entre mises en scènes vidéo, parcours sensoriel, vitrines de minéraux, d’outils ou de lampes anciennes, le tout présenté dans des « boîtes à voir » numérotées, l’histoire de Vito ouvre la porte aux autres expositions. En collaboration avec d’autres musées, ateliers ou universités, Tellure montre le patrimoine local ou de la joaillerie, mais aussi la plus grande collection de pierres proposées à la vente, sur plus de 300m². Mais avant de s’en mettre plein les poches, il faut aller piocher !

12 km de galeries

Place à la combinaison imperméable, au casque et à la lampe frontale. Le visiteur lambda peut aussi bien suivre les couloirs bétonnés, équipé tout de même d’un gros gilet !
Si 12 km de galeries ont été explorés depuis leur exploitation au 16e siècle, seulement 10% sont visitables aujourd’hui. La descente en rappel dans l’histoire des mines se vit avec des guides passionnés, jamais à court d’anecdotes. Pascal, qui a créé la via ferrata souterraine en 2018 après la spéléologie en 2014, trouve que « c’est scandaleux de mettre des câbles dans un monument historique, mais c’est aussi la seule méthode pour comprendre la mine ». À 120m sous terre, argent, cuivre, cobalt, plomb, et même de la chalcopyrite vendue à la place de l’or, ont fait les belles années des mineurs, avant d’attirer plus de 30 000 visiteurs par an.
Info, réservations : www.tellure.fr

Solann Battin

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES