lundi 15 juillet 2024
AccueilÀ la uneAlsace - Les Repair Cafés, lier l’utile à l’agréable

Alsace – Les Repair Cafés, lier l’utile à l’agréable

Un Repair Café est un lieu organisé à un niveau local sous forme de tiers-lieu, qui mêle une partie atelier, pour réparer divers objets électroniques, mais aussi un coin café, pour se désaltérer. Il y en a quatorze en Alsace.

Des antennes existent à Saverne, Wasselonne, Strasbourg, Still, Erstein et dans le Val-de-Villé. Contrairement au Nord, qui en est dépourvu, le Sud de l’Alsace, le Haut-Rhin, est aussi bien fourni. À chaque fois, ces antennes couvrent un secteur défini. Par exemple, le Repair Café de Wasselonne se délocalisera à la salle des fêtes de Romanswiller le 27 mai, tout comme celui du Val-de-Villé qui sera sous le préau de l’école de Villé. Dans ces lieux, des «experts bénévoles», qui ont une connaissance de la réparation dans toutes sortes de domaines, sont présents pour accompagner les locaux. Sur place, tous les outils et matériels utiles à la réparation sont mis à disposition. Les visiteurs n’ont qu’à venir avec leur appareil défectueux. Avec le bénévole « expert », ils diagnostiquent et réparent à deux. La manœuvre est gratuite, sauf s’il faut acheter des pièces de rechange. Lorsque l’appareil est réparé ou lors d’une pause, tout est prévu pour qu’ils puissent boire un coup ensemble.

Les Repair Cafés présentent de nombreux intérêts. Ils permettent d’éviter le gaspillage en apprenant à réparer au lieu de jeter et racheter, mais aussi d’éviter la surproduction qui entraîne de la pollution. C’est aussi un bon moyen de transmettre un savoir-faire aux plus jeunes, de découvrir le « faire ensemble », de créer du lien social et de renforcer les relations intergénérationnelles localement.

Un concept jeune

Le concept de « Repair Café » est né en 2009 aux Pays-Bas, sous l’impulsion de Martine Postma, une militante écologiste néerlandaise et ancienne journaliste. En 2013, plus d’une centaine de groupes avaient émergé dans le pays. C’est aussi cette année-là, au printemps, que le concept s’est exporté en France et que les premières antennes ont été créées. L’antenne de Strasbourg est apparue en 2016. Depuis, elle permet aux Strasbourgeois de venir apprendre à réparer des appareils de petit électroménager, comme des machines à coudre, grille-pain, matériels hi-fi ou micro-ondes. 950 kilos de matériel auraient été réhabilités depuis la création de l’association.

Le chiffre : 2 300

Le nombre de Repair Cafés dans le monde.

Léo Doré

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES