vendredi 21 juin 2024
AccueilÀ la uneLa culture alsacienne court les rues avec la Sprochrenner

La culture alsacienne court les rues avec la Sprochrenner

La deuxième édition de la course de relais pour la culture et la langue régionale d’Alsace Sprochrenner aura lieu le week-end de la Pentecôte, du nord au sud de l’Alsace et promet de beaux événements festifs tout au long parcours.

« Sprochrenner est un catalyseur, nous sommes l’opportunité pour les communes de s’inscrire comme un maillon d’une chaîne et de regarder l’Alsace à 5000 m d’altitude pour voir l’exubérance et la joie d’être à différents endroits ensemble et Alsaciens », définit Patrick Puppinck, l’organisateur de la course. Après une première édition en 2022, où du sud au nord 300 km avaient été courus en 51 heures, mais peu d’arrêts marqués pour des animations, l’édition 2024 prend en compte ce paramètre. « Il faut rendre hommage aux communes qui organisent des événements, c’est l’occasion pour les citoyens de fêter leur appartenance linguistique et culturelle. C’est un sujet fédérateur, un moment d’exaltation ! »

Une course qui traverse l’Alsace

Le prologue aura lieu le vendredi 17 mai à 14h30 à Sessenheim, où le bâton-témoin vide « va passer la frontière et s’arrêter à Plittersdorf. Là une grande fête sera organisée en présence de la présidente du Bade-Wurtemberg, de Frédéric Bierry, d’élus, pour insérer le message “Ce qui nous unit” dans le bâton », détaille Patrick Puppinck. Le samedi matin, la course ira de Reichshoffen à Gundershoffen — « chez Victor Vogt, le président de l’OLCA » puis à la Halle aux Houblons à Haguenau, « où Serge Rieger et les enfants des écoles ABCM chanteront ».

Ensuite de Schirrhein, direction Lampertheim avec un « mini-Sprochrenner pour les enfants », et rendez-vous place Gutenberg à Strasbourg le soir.

Le dimanche, de Holtzheim à Turckheim, « nous descendons sur le Piémont, uniquement sur des chemins, pour ne pas gêner la circulation de la Route de vins », précise l’organisateur.

Enfin le lundi de Pentecôte, « la mine du carreau Rodolphe où des milliers de Polonais et d’Italiens sont devenus alsaciens » fera office de départ. L’arrivée à Huningue sera l’occasion de « traverser symboliquement le Rhin en canoë-kayak, à pied sec, ou alors en taxi fluvial ». Sur l’Ostquai de Bâle, la fête, ouverte à tous, battra son plein avec la lecture du message dans le bâton-témoin passé de main en main… Et le but du Sprochrenner, « éveiller des appartenances communes au plus grand nombre, et la fierté dans le transfrontalier et l’espace rhénan » sera atteint.

L’info en plus

La course de relais Sprochrenner, ce sont 65 communes, 180 km, 3 jours et demi. Les porteurs du relais, seuls ou en équipe, achètent les kilomètres qu’ils souhaitent parcourir, et les fonds sont reversés à des associations qui promeuvent la transmission de l’alsacien.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES