jeudi 25 avril 2024
AccueilÀ la uneBarr - Ali Aygun, le rappeur venu d’ailleurs

Barr – Ali Aygun, le rappeur venu d’ailleurs

Âgé de 29 ans, le Barrois nourrit cette passion pour la musique depuis son plus jeune âge. Il vient de sortir son premier album intitulé Venu d’ailleurs, composé de quatorze titres, dans lequel il présente son univers. Une deuxième serait même déjà en préparation.

D’origine turque, Ali Aygun aka Alii-A a grandi seul aux côtés de sa mère. Alors qu’il n’avait que 8 ans, c’est son oncle, chanteur en Turquie, qui lui a transmis la passion de la musique : « Ensemble, nous avons enregistré Toi et moi avec très peu de moyens, ça a allumé une flamme en moi », avoue Ali.

La première scène ne s’est pas fait attendre : « Deux ans plus tard, une association musulmane du secteur m’a approché pour me demander de venir chanter à la fête des enfants du 23 avril. J’ai accepté et c’était ma première fois sur scène, devant 2 000 à 2 500 personnes. J’ai interprété La famille de Ali, une chanson très triste, mais belle en même temps, où j’évoque l’abandon et le manque d’un père, le divorce de mes parents, et le rôle de la musique pour me faire aller mieux ». Satisfait par cette première expérience, Ali n’a rien lâché : « À 14 ans, je suis allé en Turquie et mon oncle m’a offert un micro professionnel avec une carte son d’enregistrement ». De retour en France, le rappeur barrois s’est remis au travail et plusieurs productions ont vu le jour, notamment À la vida, qui a été son premier succès : « Sur des sonorités orientales, un peu plus branchées boîte de nuit, le son a commencé à être écouté dans plusieurs pays du monde », raconte fièrement Ali.

La vitesse supérieure

Avant de dévoiler l’album Venu d’ailleurs sur les plateformes, Alii-A l’a proposé à la vente sur des clés USB : « Au début, j’ai commencé avec une cinquantaine de clés à 10 €
l’unité, puis j’en ai vendu 2 000. Pour moi, un gars de Barr, banal à souhait, c’était énorme ». Sur cet album, la chanson Annem – qui signifie maman en turc – est une des plus emblématiques : « C’était presque logique que cette musique soit celle qui fonctionne le plus, quand on connaît le lien que j’ai avec ma mère ».

Fort de ce succès, Alii-A a décidé de réaliser un clip, avec l’aide de Hayat Photography et de son producteur mulhousien KX : « J’apparaîtrai à l’image aux côtés de ma mère. Le clip retracera en quelque sorte notre histoire commune. C’est un très beau projet. Nous le sortirons dans quelques semaines. Il y a encore quelques détails à peaufiner », confie et conclut Ali Aygun.

Article précédentEffet miroir
Article suivantUn Haut-Rhinois en lice pour les César
ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES