jeudi 25 avril 2024
AccueilÀ la uneErstein - Le Domaine Bingert, au four et au moulin

Erstein – Le Domaine Bingert, au four et au moulin

Installés à Erstein, Arsène et sa femme produisent de la farine bio d’épeautre de variété Oberkulmer depuis 1975. Cette farine, non hybridée avec d’autres céréales, peut être consommée par les intolérants et les allergiques au gluten.

Leur histoire avec l’agriculture a commencé il y a 48 ans : « Par le passé, il nous arrivait de livrer dans toute la France, dans plus de 850 magasins et dans 25 dépôts de grains, se souvient Arsène. Nous avons arrêté la vente directe en 2013 pour prendre notre retraite »,
poursuit-il. Cependant, aucun jeune agriculteur n’était prêt à prendre leur relève : « Ils n’étaient pas intéressés par cette culture. Dix ans après, rien n’a bougé. Nous avons donc décidé de reprendre du service ».

L’épeautre non hybridé

La plupart du temps, l’épeautre classique est hybridé avec d’autres céréales contenant du gluten. Cette manipulation, qui nécessite l’utilisation d’engrais supplémentaires, permet d’avoir 30 à 40 % de rendement supplémentaire : « Finalement, la farine issue de ces grains ne conviendra pas aux personnes allergiques au gluten ou aux cœliaques. Ces derniers tomberont malades et ils incrimineront la céréale, sans faire de distinction de variété ». Ce que ces personnes ne savent pas, c’est qu’il existe des variantes non hybridées qu’ils pourraient consommer : « C’est pour cela que sur nos sacs de farine de variété Oberkulmer nous insistons sur la mention non hybridée, ce qui signifie que ces personnes pourraient en consommer sans crainte ». Aujourd’hui, les Bingert produisent cette variété sur une vingtaine d’hectares en bio. Du nord au sud de la région, quelques agriculteurs la cultivent encore.

Privilégier la vente directe

À l’issue de la récolte 2022, les Bingert ont pu vendre la tonne d’épeautre Oberkulmer entre 400 et 500 €. Cette année, ils n’en ont pas tiré plus de 140 € : « Les grossistes et les comptoirs nous pressent comme des citrons ». Face à ce constat, ils ont décidé de reprendre la vente en direct, depuis leur domaine : « D’ici le printemps, nous ouvrirons un site internet dédié depuis lequel les gens pourront passer leurs commandes ».

En ligne, les clients pourront retrouver des sachets de farine d’épeautre non hybridé et de la balle d’épeautre, très utile pour les jardiniers, par exemple.

Informations : 03 88 98 84 64 – bingert@orange.fr

L’info en plus

Avec ce renouveau, les Bingert ont décidé de déménager le moulin à domicile. Le stockage, la ventilation, le tri, le décorticage, la mouture sur meule de granit ainsi que la mise en page se fera sur place.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES