10.3 C
Obernai
10.1 C
Molsheim
10.9 C
Erstein
dimanche 25 février 2024
AccueilÀ la uneTraenheim - Rothgerber, l’histoire en marche

Traenheim – Rothgerber, l’histoire en marche

À la tête de la ferme familiale depuis 30 ans, Timothée Rothgerber continue de développer l’entreprise, tout en restant attaché aux traditions et au respect de la terre. Rothgerber, reconnu pour ses diverses variétés de fruits et de jus, cherche à tisser des liens avec les locaux, en les rapprochant de l’agriculture.

Autrefois, la ferme Rothgerber était située en plein milieu du village de Traenheim. Le bâtiment originel aurait été construit en 1542 : « Depuis, notre ferme a été transmise de père en fils, de père en fille, elle n’a jamais été vendue », explique Timothée Rothgerber.

Au début, comme bon nombre d’agriculteurs locaux, l’exploitation agricole était spécialisée dans la polyculture, l’élevage et la viticulture :

« Ce n’est que mon père, Edouard Rothgerber, né en 1938, qui a décidé de réduire la part de la viticulture pour se lancer dans l’arboriculture, notamment la fraise et la framboise. C’était dans les années 1960 ». Ensuite, ses deux fils ont pris le relais : « J’ai pris la tête de l’exploitation agricole en 1993. Nous sommes vite sortis du village pour nous installer au bord de la RD422, en face de notre Scharrach, notre colline bien-aimée. J’ai travaillé conjointement avec mon frère jusqu’en 2015 ». Dans la famille, la transmission de l’entreprise s’est toujours faite très jeune : « Je perpétue cette tradition. Mon fils Samuel, qui n’a que 23 ans, intégrera la société. C’est important de les former tôt, de leur laisser des libertés, pour que les générations s’expriment ».

La pomme, un des produits phares de la ferme. ©Dr

De Traenheim à Pfastatt

À l’heure actuelle, Rothgerber emploie une quarantaine de salariés à temps plein. À Traenheim, l’entreprise exploite vingt hectares de terres, notamment pour des pommes, des pêches et de la vigne : « Nous sommes apporteur de raisins pour la Cave du Roi Dagobert, nos voisins ». Le magasin de Traenheim, « pensé avec l’équipe et les clients »,
propose aussi bien les produits Rothgerber que ceux de producteurs locaux. Il inclut une boulangerie avec une équipe dédiée : « Le levain est fabriqué avec une base issue de nos pommes ». Un chef cuisinier fait aussi partie de l’équipe : « Il est possible de venir prendre son petit déjeuner et son repas du midi au magasin ». En plus de son ancrage à Traenheim, Rothgerber dispose de 30 hectares de terres dans le Haut-Rhin, à Pfastatt : « Nous avons quatre hectares de vergers, sept de maraîchage et beaucoup de grandes cultures ». Le magasin haut-rhinois est plus proche de la ville : « Nous l’avons ouvert en 2019. Notre objectif est de tisser des liens avec les habitants, en les rapprochant de l’agriculture. Chaque année, près de 600 élèves viennent visiter nos locaux », conclut Timothée.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES