vendredi 21 juin 2024

CDI

L’autre jour j’ai croisé ma voisine sur le terrain de foot cramé par le soleil de notre commune, elle regardait un groupe de jeunes disputer un match, avec leur sweat-shirt pour poteau. C’était le Racing contre le PSG. On est resté un moment, et j’ai eu une nouvelle preuve qu’elle est bien alsacienne, ma voisine, c’est-à-dire proche de la perfection, avec des valeurs chevillées au corps et un goût certain pour les choses bien faites. Des valeurs qu’elle partage avec d’autres Alsaciens, même de très célèbres comme Matt Pokora. Elle l’adore parce que pour le chanteur, une parole donnée est une parole donnée, un contrat est un contrat et à moins que les deux parties soient d’accord pour en changer les dispositions, on le respecte, voilà. Lorsque Matt défend Mbappé, ma voisine applaudit des deux mains (oui, elle s’en fout des pléonasmes). Pour Kylian, « il respecte son contrat, quelle est sa faute ? » demandait Matt dans un tweet. Une fois de plus, le PSG est à côté de la plaque en traitant son joueur comme un pestiféré, lui qui, et ça le regarde, veut aller au bout de son contrat pour en signer un autre pour la saison suivante j’ai ajouté au moment où Neymar manquait un penalty. Voilà une attitude bien cavalière de la part d’un club qui d’un seul coup est proche de ses sous, alors que depuis dix ans, il dépense des milliards sans compter. Cela ne pourrait pas arriver à Strasbourg, ici en Alsace le respect est dans les gènes et dans le plaisir ! Espérons que les nouveaux propriétaires en seront conscients sinon on descendra en bas, a conclu ma voisine alors que le Racing menait 12 à 7. Elle m’a proposé une petite balade. Nous avons refait le monde en un après-midi, un monde dans lequel on peut monter en haut, tourner en rond ou voir de ses yeux quand on veut, mais dans lequel on respecte les gens et les contrats.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES