vendredi 21 juin 2024
AccueilÀ la uneÉlodie Schneider, un talent alsacien pour Notre-Dame

Élodie Schneider, un talent alsacien pour Notre-Dame

Après des études et diverses expériences dans le travail du verre, élodie Schneider, installée à Saverne, a pu travailler à la rénovation des vitraux de Notre-Dame de Paris. Récemment, elle a même été décorée MOF, Meilleur Ouvrier de France.

Pour Elodie, tout a commencé lors d’un atelier théâtre au collège : « Je participais à une pièce sur le sujet de René Lalique, commence-t-elle à expliquer. Je me souviens que nous avions même visité une usine et que ça avait réveillé quelque chose chez moi ».

De plus, ses parents restaurateurs accueillaient souvent des souffleurs de verre de Meisenthal dans leur établissement :
« J’étais amenée à les côtoyer et à m’intéresser à leur métier ». Après le baccalauréat, Elodie s’est lancée dans une licence d’arts plastiques à Strasbourg. Ainsi, elle a pu réaliser ses premiers stages en verrerie : « En 2016, j’ai intégré le Centre européen de recherches et de formation aux Arts verriers (CERFAV) de Vannes-le-Châtel (54). J’ai enchaîné avec un CAP vitrail que j’ai réalisé en alternance dans une entreprise du Gard ». Passée par des entreprises à Paris, Lille et même en Normandie, élodie a décidé de se lancer dans un grand tour de France à vélo, afin de découvrir l’art verrier français.

Le sujet pour devenir Meilleur Ouvrier de France. / ©Dr

Un chantier historique

En février 2022, la Dombauhütte (les ateliers de la cathédrale) de Cologne a fait appel à ses services pour travailler sur les vitraux de Notre-Dame de Paris.

Pour la cathédrale, Élodie restaure dans les ateliers allemands et effectue des aller-retours à Paris pour l’installation : « C’est un beau chantier. Tous les corps de métiers y travaillent ensemble. Il y a un beau mélange linguistique ». En parallèle, élodie Schneider a aussi travaillé à la réalisation d’un sujet pour devenir Meilleur Ouvrier de France (MOF) : « En juin, à la Sorbonne à Paris, j’ai été reconnue MOF en tant que traceuse, coupeuse et sertisseuse. Le Président de la République nous recevra à l’Élysée en fin d’année », conclut l’artiste-verrière. À l’automne, élodie ouvrira son propre atelier dans les environs de Bouxwiller, où elle proposera de la restauration et de la création.

Infos : www.facebook.com/lesaventuresverrieres

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES