lundi 15 juillet 2024
AccueilCHRONIQUESLes yeux dans l’eau

Les yeux dans l’eau

J’ai la tête sous l’eau en ce moment, m’a dit ma voisine l’autre jour en revenant de l’aquagym, je ne pourrai pas être présente le 1er juin ! Déçu j’étais, car je me faisais une joie de passer la fête des voisins avec elle. Pourtant, c’est toujours sympa ce rendez-vous, y’a même ceux qui n’ont pas la lumière dans toutes les pièces, a ajouté ma voisine. En général il pleut, et l’on met très vite de l’eau dans son vin. On est venu dans la cour commune avec deux bouteilles que l’on n’osait pas emmener pour un repas de famille, une piquette que même le PSG n’offrirait pas à ses supporters, un gaspacho en brique, une salade de pâtes avec plus de pennes trop cuites que de salade, et le fameux taboulé en boîte qui restera dans le frigo bien au-delà de sa date de péremption. J’adore l’ambiance vraiment, a dit ma voisine. Comme c’est censé être une fête, on ne dit rien qui dérange, on ne parle pas du type du premier qui crie un peu trop devant le foot et sur ses gosses, ni de l’odeur de cette recette au quatrième dont on n’a toujours pas deviné les ingrédients de base, on ne parle pas des mégots entre les pavés, ni du couple du 5e qui rentre à pas d’heure et qui se grimpe dessus la fenêtre ouverte, on essaye juste de savoir s’ils ont prévu de déménager rapido, ah non, pas cette année, ok ! C’est sympa de vous avoir avec nous ! On ne fait pas gaffe à l’électricité dans l’air, c’est l’orage qui approche. Il fait un peu noir dans la cour, non ? Vous partez déjà, c’est dommage, il reste du vin, personne n’a touché à ma salade ! C’est vraiment chouette, mais ça sera sans moi, ce soir-là j’ai maître-nageur, un type très rock, a conclu ma voisine en partant. Je suis resté figé, les yeux baignés de larmes intérieures, je ne savais plus quoi faire de mes mains moites. C’est alors qu’elle est revenue sur ses pas, avec la tête de celle qui vient d’avoir une idée lumineuse. Elle a dit : et si vous invitiez Roch Voisine ? Pour la fête des voisins ? Non ? Je crois qu’avec elle, mon rêve était trop beau.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES