mercredi 22 mai 2024
AccueilÀ la uneGundershoffen - Boehli, labellisée Qualité Tourisme

Gundershoffen – Boehli, labellisée Qualité Tourisme

La Fabrique à bretzels, ouverte par l’entreprise Boehli en 2017, abrite une boutique où de nombreux produits incontournables de Boehli sont en vente, mais aussi un musée où les visiteurs peuvent découvrir l’histoire du bretzel et de l’entreprise.

Boehli, c’est 18 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2022, contre 15 millions en 2021. Plus de 38 % de son chiffre est issu de l’export, réalisé majoritairement en Europe, mais aussi dans le reste du monde. D’ailleurs, les voisins allemands sont les plus gros acheteurs.

La Fabrique à bretzels est un espace convivial, mais aussi d’exposition. Des artistes liés à la région, mais aussi au bretzel et à l’apéritif, sont déjà venus et viendront encore exposer. Jean Baeumlin, le papa de la fameuse Lovely Elsa était présent. Il sera suivi par Sébastien Franck, Laurent Bessot ou même Michèle Wagner, qui réalise de la dentelle sur papier.

Il y a quelques jours, Nathalie Kaltenbach, présidente d’Alsace Destination Tourisme, a remis une plaque à Aline Coda, responsable de la Fabrique à bretzels. Maxi Flash était sur place.

Les boîtes en métal collector Boehli, bien connues pour offrir sticks et bretzels, représentent Lovely Elsa, l’héroïne alsacienne de Jean Baeumlin, artiste et concepteur publicitaire, mais aussi ambassadeur d’Alsace.

Sur la boîte, Elsa emmène le gourmand dans un village festif. Une boîte « idéale à offrir ou collectionner », selon Boehli.

Le musée de la Fabrique à bretzels expose une copie de l’Hortus Deliciarum, une encyclopédie chrétienne manuscrite, réalisée entre 1159 et 1175 par Herrade de Landsberg et ses moniales au couvent de Hohenbourg, l’actuel Mont Sainte-Odile. A l’intérieur, un des dessins représente un bretzel… Une preuve que ce doux mets est connu depuis longtemps !

Pendant les congés scolaires, le musée, consacré à l’histoire des bretzels et de l’entreprise Boehli, est accessible du lundi au samedi de 10h à 18h, et le dimanche de 14h à 18h. Chaque année, il accueille plus de 20 000 visiteurs.

Joanne, une alternante, incarne volontiers le rôle de guide. Tout le parcours de visite insiste sur le côté indépendant, sur l’affaire familiale.

Le côté vintage, qui rappelle les débuts de l’entreprise, apparaît partout dans le musée.

Le moule à bretzels.

Sur la ligne de production, les cylindres en bronze sont bien plus larges. Chaque jour, 24 tonnes de bretzels sont produites, soit 6 000 tonnes par an. Dans une logique de développement de ses activités, Boehli est en train de construire un nouveau hall de stockage. Il sera inauguré cet été.

La chaîne de production est visible à travers les vitres, mais des vidéos expliquent aussi tout le cheminement. En tout, l’usine abrite six chaînes de production. Toute la machinerie est allemande. Seuls les fours sont danois. Plus de 80 salariés s’y attellent chaque jour.

Anita Schaeffer, directrice commerciale de Boehli, Nathalie Kaltenbach-Ernst, présidente d’Alsace Destination Tourisme, conseillère d’Alsace et maire de Barr et Aline Coda, responsable de La Fabrique à bretzels, lors de la remise de la plaque « Qualité Tourisme ».

Nicolas Meckert (direction du Moulin Meckert-Diemer), Nathalie Marajo-Guthmuller (conseillère d’Alsace du canton de Reichshoffen), Édouard Meckert (président de l’entreprise Moulin Meckert-Diemer), Sébastien Muller (président de l’ARIA Alsace).

Lors de la remise de la plaque, les équipes de Boehli et du chef Ludo, du restaurant Au Repère de Mietesheim, ont proposé divers mets, mais toujours avec une base de bretzels Boehli !

Boehli souhaite explorer de nouvelles saveurs ! L’entreprise s’apprête à commercialiser une gamme de bretzels goût aïoli, « à la mexicaine » et même « à l’italienne ».

 

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES