10.3 C
Obernai
10.1 C
Molsheim
10.9 C
Erstein
dimanche 25 février 2024
AccueilÀ la uneRosheim - Sur les traces du plus vieux château fort d’Alsace

Rosheim – Sur les traces du plus vieux château fort d’Alsace

Encore un record battu pour la ville ! Après la plus vieille maison de France et la plus ancienne boulangerie, des fouilles ont permis de mettre à jour les vestiges du plus vieux château fort d’Alsace sur le site Purpurkopf.

Nombreux sont les aînés à spéculer sur le passé du Purpurkopf… « Patrick Fischer, vice-président du Club Vosgien, a toujours entendu son père et son grand-père dire qu’il y avait quelque chose là-haut, alors il a déposé une demande de sondage en 2021 et nous avons placé une pancarte sur le site », explique le président du Club, François de Chiara. En parallèle, Tristan Martine, maître de conférences à l’université de Lille, réalise une thèse à propos de la naissance des châteaux en Alsace et Lorraine au milieu du Moyen-Age qui le fait arriver jusqu’à Rosheim : « Dans un texte le pape Leon IX mentionnait le Burcberck, sur le sommet duquel se trouvait son château, le site semblait similaire au Purpurkopf alors nous nous sommes rendus sur place avec Florent Minot, archéologue ».

Aperçu des vestiges. / ©Florent Minot Archéologie Alsace.

Le sondage du sol confirme leurs espoirs, il y a bien quelque chose à creuser ! Ensemble, ils lancent un premier chantier de fouilles l’été dernier. « Nous avons été accompagnés par six étudiants en archéologie et six bénévoles du Club Vosgien du Purpurkopf », explique le doctorant.

La suite au prochain épisode

Au fil des coups de pelle et de pinceaux, les chercheurs n’en croient pas leurs yeux, ils sont en train de mettre à jour le plus ancien château fort d’Alsace :

Fouilles de l’été 2022 / ©Florent Minot Archéologie Alsace.

« Sur les lieux il y a une grande enceinte en bas et sur le sommet, un bâtiment rectangulaire. Celui-ci fait environ 18m de long sur 11 de large, les murs se sont effondrés, mais ils devaient monter à 6 mètres et étaient surplombés d’une super structure en bois d’au moins 4m. Au Moyen-Age, les forêts étaient moins boisées alors on pouvait voir jusqu’à Strasbourg ! ». Des bouts de charbons et de céramique culinaire ont permis, grâce à une analyse carbone 14, de dater la construction aux années 900. « On a des traces de deux périodes d’occupation très distinctes, l’une à la fin de l’antiquité et ce bâtiment au sommet milieu du Moyen Âge ». Pour la suite de l’Histoire, il faudra attendre de nouvelles fouilles cet été !

Le chiffre : 30 000

C’est le budget nécessaire pour réaliser deux semaines de fouilles. La DRAC a validé le renouvellement des recherches pour les deux prochaines années, le Club Vosgien du Purpurkopf est donc en quête de mécènes !

Lucie d’Agosto Dalibot

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES