5 C
Obernai
5.4 C
Molsheim
4.9 C
Erstein
mercredi 1 février 2023
AccueilSPORTSFootballFootball américain - Sandrine Josse : « Nous sommes toujours à la...

Football américain – Sandrine Josse : « Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux joueurs »

Créé en 2017, le club de football américain des Archanges de Molsheim grandit doucement, mais sûrement. Si son équipe senior évolue en R1 et rêve du niveau supérieur, les juniors se font remarquer. Depuis l’année dernière, une section flag football est née. Sandrine Josse, la trésorière des Archanges, revient sur l’histoire et les aspirations de son club.

Maxi Flash : Le club des Archanges de Molsheim est jeune, n’est-ce pas ?

Sandrine Josse : Oui, il a été créé en juin 2017. Nous avons commencé en Régional 2 (R2). Seulement trois ans après sa création, nous avons terminé vice-champions de notre poule. En 2020, juste avant l’épidémie, l’équipe a accédé au niveau supérieur, la R1. Notre premier match à ce niveau remonte à l’année dernière. Nous avons pu jouer à onze, contre neuf auparavant. Entre-temps, Philippe Leindecker est devenu président. Le but aujourd’hui est de développer le football américain, de préparer doucement la montée de l’équipe en D3 et de développer le junior.

Quand est-ce que la saison reprend ?

La saison de football américain commence après le Super Bowl (12 février). Le premier match de notre saison est programmé le 26 février, contre Le Géant de Souffelweyersheim, nos meilleurs rivaux. En attendant, nous avons des matchs amicaux prévus. Le prochain sera le 15 janvier à Chalon-sur-Saône.

Rêvez-vous de D3 ?

C’est notre but. Nous y travaillons. Administrativement, je suis prête. Mais sur le terrain, ce n’est pas encore ça. Il y a encore du travail. La saison dernière était difficile. Par exemple, on s’est retrouvé à jouer contre l’équipe seconde du Minotaure de Strasbourg, presque entièrement composée de joueurs de l’équipe principale, qui évolue en D3 depuis dix ans.

Quels sont les effectifs ?

Le club compte une équipe de seniors. L’an dernier, ils étaient 45. En parallèle, nous développons le junior et une école de football américain. Pour le moment, les jeunes représentent une douzaine de licenciés. Nous avons aussi lancé une équipe de flag football. Nous pouvons compter sur dix coachs diplômés pour s’occuper de toutes nos sections. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux joueurs.

Est-ce que des jeunes ont été repérés ?

L’année dernière, un de nos juniors (U19), Charles Di Grande, a été sélectionné en équipe Ligue du Grand Est, pour pouvoir prétendre à l’équipe de France. Il n’a pas été sélectionné pour représenter le pays, mais il a été retenu pour les All Stars Game (meilleurs jeunes). Cette année, trois de nos jeunes, dont Charles, ont été sélectionnés à leur tour pour l’équipe régionale. Les coachs du Pôle France les attendent le 29 janvier à Amiens. Notre quarterback junior de l’année dernière a été débauché par les Black Panthers, champions de France en titre.

Le flag football a le vent en poupe, qu’en est-il du football américain ?

Oui, le flag football est même pressenti pour devenir un sport olympique. Il sera en sport de démonstration lors de Paris 2024. La Fédération française de Football américain développe beaucoup cette pratique. Notre équipe est jeune. Mais cette année, nous avons déjà participé à la Coupe de France. Nous avons même organisé une journée.Concernant le football américain, il y a encore beaucoup de travail, mais les choses commencent à avancer. Nous enregistrons de plus en plus de renouvellements de licence. Ça permet de pérenniser le fonctionnement du club, de nous faire avancer et de faire avancer le football américain en France.

Léo Doré

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

X