24.8 C
Obernai
24.8 C
Molsheim
25 C
Erstein
dimanche 14 avril 2024
AccueilLES ACTUSAutour d’ObernaiBernardswiller - Prendre soin de son corps et de son esprit

Bernardswiller – Prendre soin de son corps et de son esprit

En parallèle de son activité de professeur de yoga, Valérie Marais est hypnothérapeute. Deux professions qu’elle a finalement décidé de combiner habilement dans ses accompagnements.

Quitte à travailler ses états d’âme et ses névroses, autant en profiter pour se rabibocher avec sa chair, et vice versa ! « À travers la recherche d’une paix de l’esprit, il est à mon sens indispensable d’agir sur le corps, car il est le réceptacle de ce qui agit en soi. L’émotion est corporelle, les blessures, les traumatismes y sont enregistrés et mémorisés profondément. Tout changement implique de prendre soin de son corps », indique la praticienne.

Alors, à travers la pratique du yoga et/ou de l’accompagnement en hypnose, Valérie propose d’aider ses patients – majoritairement féminins – à retrouver confiance et estime. «Beaucoup de femmes viennent me voir avec de blessures narcissiques, elles ne s’aiment pas, en arrivent même parfois à se dégoûter, elles ne savent pas comment aborder leur corps, elles n’osent pas. Les réseaux sociaux et les filtres photo ont attisé cette tendance, les dégâts sont de plus en plus catastrophiques ».


Un cœur brisé pour se réconcilier avec soi

Souvent, celles qui viennent consulter trouvent la force de le faire après une rupture ou un deuil. Un changement de vie qui les oblige à se recentrer sur elles-mêmes, à se considérer, dans leur propre regard cette fois et non plus dans celui de leur ex-compagnon. Cette nouvelle vision peut faire ressurgir beaucoup d’anxiété et de troubles longtemps étouffés. «Le départ de l’autre, fréquemment dans les premiers couples au début de l’âge adulte, dévoile la dépendance affective qu’il y avait et qui laisse soudain un grand vide, la femme avait besoin de l’autre pour fonctionner, pour se sentir en sécurité ».

Ce drame illustre une blessure plus profonde sur laquelle travailler afin de savoir s’aimer et se faire plaisir, seule, avant d’envisager une relation avec autrui. « J’ai eu une patiente qui était totalement renfermée sur elle-même, après plusieurs séances, elle a fini par avoir le déclic et lors de son dernier rendez-vous, je ne l’ai pas reconnue dans le couloir tant elle avait changé physiquement, son épanouissement l’avait transformée ! ».

L’info en plus

L’hypnose, une histoire de voix ? « Pendant mes cours de yoga, lors de la phase de méditation, beaucoup de participants s’endormaient profondément au son de ma voix. J’ai toujours aimé jouer avec celle-ci, on m’a souvent dit qu’elle enivre, voire hypnotise… ». Alors l’accompagnement par l’hypnose ne pouvait être qu’une évidence.

Valérie Marais, hypnothérapeute et professeur de yoga. / ©DR
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES