vendredi 21 juin 2024
AccueilÀ la uneMutzig - La saison culturelle se termine en apothéose

Mutzig – La saison culturelle se termine en apothéose

Après une nouvelle saison culturelle originale et variée, La Scène le Rohan de Mutzig s’apprête à y mettre fin de la meilleure des manières avec une représentation de la pièce à succès Massacre à la princesse, le 25 mai.

La salle de spectacle, planquée dans le Château des Rohan de Mutzig, est historiquement connue pour ses représentations cinématographiques : « Depuis 2019, nous y proposons des saisons culturelles riches et variées », explique Philippe Werlé, agent de la commune, chargé de la programmation culturelle.

Ainsi, l’objectif est d’attirer des classes plus populaires au théâtre, en proposant des pièces à des tarifs préférentiels : « Je ne souhaite pas céder à la facilité pour constituer le programme d’une saison culturelle. J’aime quand le rire est accompagné d’un sujet de fond, qui fait réfléchir. J’apprécie aussi la parodie, qui est une porte d’entrée de certaines œuvres classiques. C’est mon cheval de bataille d’accueillir des choses inédites ».

L’exercice 2023-2024 a débuté avec un mime bruiteur, ce qui n’est pas courant sur le secteur. Plus tard, en octobre, une compagnie a proposé une parodie de Dracula, « avec un humour très Pierre Richard », adaptée aux familles. À la Saint-Valentin, la salle a accueilli du théâtre contemporain abordant la rupture amoureuse. Cette série d’une dizaine de représentations, toutes plus variées les unes que les autres, prendra fin le 25 mai.

Les contes de fées revisités

Massacre à la princesse, c’est un spectacle totalement rock’n’roll et déjanté : « Les princesses ont été virées de leurs contes et essayent de survivre tant bien que mal dans la dure réalité de la vie. La belle au bois dormant a sombré dans la drogue, Cendrillon est PDG de Pantoufle and co et Blanche Neige s’est fait larguer par son prince. De quoi démystifier les beaux contes de notre enfance !”. De plus, un serial-killer rôdera et cherchera à les massacrer les unes après les autres… Mais qui veut la fin des princesses ? Et pourquoi ? « C’est une pièce très drôle, irrévérencieuse et qui casse les codes », résume le programmateur. Massacre à la princesse est une création et une comédie de Célia Chabut. L’entrée est fixée à 14 € en plein tarif et 10 € en tarif réduit. Les portes ouvriront à 19h30.

L’info en plus

La pièce Massacre à la princesse a été élue succès off et coup de cœur déjanté du public du festival d’Avignon en 2022.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES