mercredi 22 mai 2024
AccueilLES ACTUSAutour d’ObernaiObernai - Une méthode méconnue pour dénouer et tonifier les corps

Obernai – Une méthode méconnue pour dénouer et tonifier les corps

Investie dans le monde du sport depuis plus de 25 ans, Laurence Ghibaudo est maintenant professeur de Pilates au sein de la Bulle d’Obernai, une maison de soins, mais aussi auprès de particuliers et de professionnels. Sa part-icularité est d’être la seule alsacienne formées à la pratique du Munz Floor®.

Originaire de Toulouse – son accent ne peut pas nous tromper -, Laurence a commencé à exercer comme professeur de fitness et coach de musculation dans des salles de sport :
« En 2005, j’ai quitté ma région pour déménager en Alsace, par amour », raconte la coach. « En arrivant, je n’ai pas attendu longtemps pour lancer mon activité dans la région. J’ai commencé à intervenir auprès de particuliers et de professionnels pour de la remise en forme. Plus tard, j’ai eu l’opportunité d’intégrer la Bulle d’Obernai où je donne des cours de Pilates et de Munz Floor® ».

Mais quelle est cette pratique ? Il s’agit d’une méthode sportive inventée par l’ancien danseur étoile français Alexandre Munz. Cette technique lui est apparue alors qu’il était atteint de douleurs chroniques au niveau du dos, du bassin et même des genoux. Les médecins lui annonçaient qu’il finirait en fauteuil, mais Munz n’était pas de cet avis : « Il a décidé d’explorer son corps différemment, en faisant des mouvements très lents, spiralés au niveau de la colonne vertébrale, et c’est ainsi qu’il s’est rendu compte que ses douleurs disparaissaient ». Ainsi, Alexandre Munz a effectué des recherches plus poussées dès le début des années 2000, mais aussi des tests sur d’autres personnes. Petit à petit, sa méthode nommée Munz Floor® a vu le jour.

Une séance de Munz Floor®. / ©Dr

Un pouvoir de régénération

Cette technique permet d’accéder à ses fascias, un organe qui prend la forme d’un « gel » et qui est stocké dans l’entièreté du corps : « Sans les fascias, les mouvements seraient impossibles ». Grâce à la lenteur de l’exécution, ces derniers s’ouvrent, relâchent des fluides et glissent mieux entre eux. Ainsi, le corps gagne en mobilité. C’est un pouvoir de sécrétion entraînant la réparation. Laurence, de son côté, a découvert cette méthode en 2022 dans un magazine. Après avoir testé sur elle et des élèves, elle a décidé de se former.

En avril 2023, elle donnait ses premiers cours. Pour l’instant, il n’y a que deux créneaux d’entraînement par semaine au sein de la Bulle d’Obernai : « C’est une pratique avec beaucoup de bienfaits. Cela permet aux gens de se concentrer, de ralentir et de se réparer. Adaptée à toutes les classes d’âge, cette méthode permet de bouger sans se faire mal ». Pour le moment, Laurence Ghibaudo est encore la seule à être formée au Munz Floor®.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES