jeudi 25 avril 2024
AccueilÀ la uneMittelbergheim - Les Assoiffés : « Nous avons mis les watts...

Mittelbergheim – Les Assoiffés : « Nous avons mis les watts de côté »

Après avoir fêté son dixième anniversaire d’existence, le groupe de rock alsacien les Assoiffés a sorti son troisième album appelé Òhne Schtròm. Dans ce nouvel opus sans électricité - comme son nom l’indique -, la formation de Mittelbergheim a fait le choix de reprendre quelques-uns de ses tubes en acoustique. David Weber, chanteur et guitariste, nous en parle.

Maxi Flash : Déjà dix ans, qu’est-ce que vous en retenez ?

David Weber : En dix ans, nous avons fait grandir le groupe. Au départ, nous n’étions qu’une bande de potes, qui prenait du plaisir à faire de la musique, composer et se voir régulièrement. Mais progressivement, notre jeu scénique s’est professionnalisé, nous nous sommes produits un peu partout dans la région et même au-delà, puis nous avons sorti deux albums travaillés. Ces derniers étaient très électriques, mais surtout le second avec une couleur punk rock.

En décembre, juste avant Noël, vous avez sorti un clip pour la musique Winàcht’s Òwe…

David Weber : Oui, tout a été réalisé avec des moyens professionnels. Nous avons passé beaucoup de temps dessus, notamment pour écrire le scénario et peaufiner tout l’aspect technique. Nous sommes très fiers du résultat. Sorti juste avant Noël, il a rencontré un beau succès. Il a rapidement atteint les 10 000 vues.

Le clip de Winàcht’s Òwe. / © P-mod photographies
Dans la foulée, vous avez sorti votre troisième album, Òhne Schtròm. Vous avez choisi de le faire sans électricité, en acoustique. Pourquoi cette décision ?

David Weber : Nous avions à cœur de choisir quelques morceaux de notre répertoire pour les interpréter d’une manière différente et sous une forme plus épurée. Pour nous, une chanson qui touche doit pouvoir s’interpréter le plus simplement possible. Nous avons mis les watts de côté. Ce choix nous donne la possibilité de proposer des sessions acoustiques en concerts. De plus, nous souhaitions sortir l’album sur vinyle, c’était une manière de jouer qui s’y prêtait bien.

En avril, au retour des beaux jours, David Weber, Nicolas Biegel, Samuel Klein et Guillaume Marchand repartiront sur les routes. Le planning des concerts est disponible sur le site des Assoiffés : www.assoiffes.alsace

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES