10.3 C
Obernai
10.1 C
Molsheim
10.9 C
Erstein
dimanche 25 février 2024
AccueilLES ACTUSAutour d’ErsteinErstein - Les CréArtistes font leur marché

Erstein – Les CréArtistes font leur marché

Tous les ans, au musée Etappenstall d’Erstein, se tient un marché de créateurs artisanaux. Du 1er au 23 décembre, dix artistes y tiendront des stands et divers univers créatifs seront représentés.

Auparavant, l’événement était nommé « marché des créatrices ». La personne qui l’organisait ayant décidé d’arrêter, une nouvelle association, les CréArtistes, a pris la relève avec Gaëlle Burkhart, créatrice de bijoux pour Larouckine comme présidente, elle est accompagnée de six autres créatrices. Cependant, même si le groupe est pour l’instant 100 % féminin, l’association n’est pas fermée aux hommes, bien au contraire :
« Notre gros marché, organisé chaque année à l’Etappenstall, a été renommé Le marché des créateurs. Les hommes artistes sont les bienvenus », dit Gaëlle, mais pour l’instant, après la création de l’asso, les CréArtistes ont accueilli trois nouvelles créatrices, portant leur nombre total à dix : « Nous essayons de varier au mieux les univers, pour que chacun trouve sa place ».

Tissu, bois, céramique… Il y en a pour tout le monde. / ©Dr

Un rendez-vous attendu

Gaëlle participe au marché depuis 2018 : « La clientèle nous attend chaque année. Elle est fidèle. Certains ont à cœur de découvrir nos nouveautés, de dénicher des cadeaux qu’ils ne pourraient pas trouver ailleurs ». Durant ce marché, différents univers sont représentés : « Il y a du tissu, du crochet, du cuir, de la céramique, du bois, des bijoux, des décorations et même du savon. Tout est fait main. Il y aura de quoi faire ».

Le marché étant ouvert tous les jours du 1er au 23 décembre, du lundi au dimanche, de 10h à 18h, la gestion se doit d’être collective :
« Les créatrices ne seront pas là tous les jours, mais leurs stands oui. Nous fonctionnons par roulement. Chacune est capable de vendre les produits d’une autre. Un planning a été élaboré pour nous faciliter la tâche. Ce type de marché, c’est un vrai travail. Il y a beaucoup de choses à gérer ». Pour elles, mais aussi pour les clients potentiels et les curieux, c’est un rendez-vous à ne pas rater : « Nous avons hâte que ça commence, hâte de retrouver les gens », conclut Gaëlle.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES