mercredi 22 mai 2024
AccueilAutomobileSur les routes d'AlsaceLa 4L de Laurent Furst, une certaine idée de la France

La 4L de Laurent Furst, une certaine idée de la France

Charme désuet et ronronnement familier sur les routes qui bordent le vignoble de Molsheim : la vieille 4L du maire de la ville, Laurent Furst, a rarement l’occasion de sortir prendre l’air. Les yeux brillants, le premier élu de Molsheim a volontiers rangé son écharpe pour s’emparer du volant.

Dans une semaine où il ne compte pas ses heures, Laurent Furst s’est prêté de bonne grâce au jeu de la nostalgie. Un petit saut dans le temps, celui des vacances sur la Nationale 7, quand les autoroutes n’existaient pas, celui des départementales et des auberges. Les congés d’été des Furst, c’était « à Sète, mes parents et trois enfants, qui descendaient en 4L. On roulait de nuit, et cette voiture, c’était déjà un confort de l’avoir », se rappelle Laurent, deux ans plus jeune que la voiture qu’il possède aujourd’hui. Sa première voiture, à 18 ans, ce sera la 4L de sa maman. Une voiture au plancher rouillé, mais qui « roulait formidablement bien. J’ai adoré » !

Le jeune Laurent se lance dans les études, et lorsqu’il devient directeur de l’hôpital de Mulhouse, fin des années 1980, il peut choisir une voiture de service. « J’ai demandé une 4L GL neuve », en rigole encore le maire de Molsheim. « Le responsable du garage était un peu étonné… »

©Sebastien Ruffet

« Mon cœur a fait un saut ! »

La 4L qu’il possède aujourd’hui, date de 1963. L’œil pétillant, Laurent Furst se souvient :

J’étais chez les Amis de la 2CV à Molsheim, et il y avait cette pauvre 4L esseulée. Mon cœur a fait un saut ! Je l’ai payée une bouchée de pain, elle était rouillée de partout. C’est une 6 volts, 3 vitesses. J’en ai confié la restauration au garage Bernhard à Altorf, parce que moi, je ne suis absolument pas bricoleur. Ni collectionneur d’ailleurs. Je suis juste heureux de l’avoir. Elle marche comme une horloge, c’est une mécanique simple. On fait un tour si vous voulez ?

Évidemment ! La petite Renault démarre au quart de tour, laissant sur le parking la Scenic du quotidien, pour une virée au petit trot. Le volubile Laurent Furst n’a pas tellement besoin que je le relance. « La 4L, c’est une part d’histoire de la France ! La 4L jaune de la Poste – d’ailleurs je n’aime pas beaucoup le film Les Visiteurs (rires) – la 4L des gendarmes… C’était la voiture de très nombreuses familles. C’est simple, modeste, efficace, des valeurs que j’aime… Et puis, on est d’accord : c’est la plus belle voiture du monde, hein ? » Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a son charme, et qu’elle fait tourner les têtes. « Ah, t’as vu ? Le monsieur là, il nous a regardé, je pense que ça lui rappelle quelques souvenirs ! »

©Sebastien Ruffet

Un point commun avec Bugatti

Gentiment trimballés sur les départementales autour de Molsheim, avec une belle vue sur le vignoble, jusqu’au Fort de Mutzig, nous devisons sur ce modèle populaire devenu légende. « En fait, elle a fini par gagner ses lettres de noblesse », estime Laurent. « C’est une voiture culte comme peut l’être la 2CV ou la Mini. » Et aussi étonnant que cela puisse paraître, elle partage un point commun avec les premières Bugatti, chères à l’image de Molsheim : « Elle freine très mal ! (rires) » Et effectivement, mieux vaut ne pas avoir un freinage d’urgence à effectuer… Tout est dans l’anticipation et le coup d’œil. Une voiture pour prendre son temps en somme. Ce qui en fait une respiration dans ce monde qui veut sans cesse tourner plus vite, « avec des voitures toujours plus grandes et toujours plus lourdes, alors qu’on leur demande juste d’aller d’un point A à un point B ».

Une ouverture dans le plastique de la planche de bord pour l’aération, une petite molette pour ouvrir la fenêtre en la faisant coulisser latéralement, pas de ceinture, une banquette moelleuse : c’est bien sûr rudimentaire, mais c’est « la voiture pour tout faire. C’était rural et en même temps on pouvait rouler des heures. »

©Sebastien Ruffet

À 90km/h, la 4L ne bronche pas, elle file tout droit, comme si résonnait quelque part un air de Gilbert Bécaud. « Elle n’a pas roulé depuis un mois, là, elle est contente ! » À voir le sourire en coin de notre chauffeur du jour, on se doute qu’il l’est au moins tout autant.

L’info en plus

La 4L est un modèle jouable dans les jeux vidéo Need For Speed : Nitro (Wii, Nintendo DS, 2009) et Forza Horizon 5 (Xbox, 2021)

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES