jeudi 25 avril 2024
AccueilÀ la uneClimbach - Les artistes possèdent les clefs de la Villa EDA

Climbach – Les artistes possèdent les clefs de la Villa EDA

Elle a toujours été villa : de la Villa Greiner, du nom de son bâtisseur en 1892, à la Villa EDA—Espace de dialogue artistique—aujourd’hui, la grande bâtisse au carrefour des routes de Bitche et de Soultz à Climbach accueille des expositions d’artistes contemporains.

Ce n’est pas à proprement parler un musée, mais un joli rez-de-chaussée lumineux qui se visite comme une galerie d’art. « C’était un défi de s’installer à Climbach pour fabriquer un espace culturel au milieu du village et exposer des artistes de grande notoriété ou alors émergents, en tout cas professionnels », expliquent Eva Linder et Dominique Singer. Les propriétaires de la villa depuis 2015 ont fondé l’association La villa EDA en 2021, forte aujourd’hui de 88 membres de 20 à 80 ans. Elle est peintre, lui sculpteur, ils travaillent dans leurs ateliers sur place et s’occupent de guider les visiteurs lors des expositions.

Le bâtiment a servi de préventorium au temps de la tuberculose, c’est maintenant une galerie d’art. / ©sb

Un moment privilégié entouré de nature

Les œuvres d’une quinzaine d’artistes, du photographe au chocolatier, ainsi que des conférences ont déjà été proposées à près de 500 visiteurs par exposition, trois fois par an. « La fréquentation va crescendo, s’enthousiasme Eva Linder. Notre façon de fonctionner, ce moment privilégié, mais aussi la nature qui nous entoure y participe ». Un partenariat avec l’Office de tourisme Alsace verte a même été lié, qui permet de combiner tourisme et culture pour tous les pèlerins, cyclotouristes et randonneurs de la Route des châteaux : Alsaciens, Mosellans et Allemands s’y croisent.

Les vastes pièces mettent actuellement en lumière les œuvres de Dominique Starck. / ©sb

De bon augure avant la grande exposition franco-allemande à l’occasion des 60 ans du traité de l’Élysée en octobre (six artistes peintres et sculpteurs, dont les deux propriétaires). Actuellement et jusqu’au 23 juillet, c’est le Seebachois Dominique Starck qui expose ses toiles pour certains « japonisantes », pour d’autres « graphiques ».

Son empreinte dansante révèle toute une faune et une flore dans un vaste espace blanc pas uniquement minimaliste. Avec plus de quarante ans dans le milieu de l’art, les deux Climbachois ouvrent ainsi leurs portes « par affinités humaines à des artistes de qualité ».
Ouvert les samedis et dimanches de 15h à 19h et sur rendez-vous, 0388902822.

Solann Battin

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES