vendredi 21 juin 2024
AccueilÀ la uneRosheim - Des gâteaux pas comme les autres chez Marie B !

Rosheim – Des gâteaux pas comme les autres chez Marie B !

Quand j’ai demandé à l’Office de Tourisme de Rosheim les incontournables de la Ville, on m’a parlé des gâteaux de Marie B, alors je suis allée la rencontrer, et surtout... goûter !

C’est dans une coquette maison alsacienne que Marie s’est installée il y a quatre ans. Au rez-de-chaussée, sa boutique, à l’arrière, son labo, et à l’étage, son chez elle ! À peine la porte passée, je suis plongée dans une délicieuse odeur sucrée et vous le savez, tout ce qui touche à l’estomac, ça m’connaît ! Marie est une petite dame charmante, un authentique mélange de l’Alsace et de la Sicile. Elle est tombée les pieds dans le plat enfant, avec ses deux mamies qui cuisinaient et qui lui ont transmis leur passion. « Mais dans mes jeunes années, la musique a pris le dessus sur la cuisine, j’ai fait le conservatoire en tant que violoniste, puis je suis partie à Paris pour apprendre les métiers d’art ».

 

De retour en Alsace, elle travaille un moment dans la vente, jusqu’à un violent déclic qui lui a fait prendre conscience que « non ce n’est pas ma vie, je dois faire un truc où je crée, j’ai découvert les gâteaux d’art, c’était joli mais pas très bon, je me suis dit qu’il y avait un créneau là-dedans et que je pouvais faire du beau savoureux, sans pâte à sucre ou crème au beurre ! ». Elle met alors sa vie entre parenthèses, ses affaires en garde-meuble et part un an à l’autre bout de la France avec son chat et sa voiture se former à la pâtisserie pour finalement revenir à Rosheim et ouvrir MARIE B Dessine-moi un gâteau.

Son histoire racontée, il est temps de tester, je comprends vite que ce n’est pas une boutique classique car, en parallèle de ses impressionnants gâteaux sculptés, Marie fait aussi dans la confiserie et la chocolaterie et ici, avant d’acheter, on goûte ! Elle me ramène un plateau avec toutes ses spécialités, « je fais ça avec tous mes clients, on prend le temps de savourer et de trouver ce qui leur plaît ! ». Je fonds tel du chocolat en vitrine par une après-midi d’été, il y a les Bisous de Rosheim – praliné feuilleté, écorce d’orange, meringue café grand Marnier-, les guimauves 100% purée de fruits, les brutti ma buoni – moches mais bons, je confirme ! -, les florentines avec du miel de Rosenwiller, « si je n’en ai pas, mes habitués font des syncopes ! », bref, une vraie tuerie ! Merci Marie !

 

Lucie d’Agosto Dalibot

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES