jeudi 25 avril 2024
AccueilÀ la uneRied - Annick Burger, une chanteuse aux mille facettes

Ried – Annick Burger, une chanteuse aux mille facettes

Pour Annick, le chant, c’est toute sa vie. Elle, qui a commencé très tôt, est une véritable « touche à tout » musicale. Si elle a fait ses premières armes en opéra, elle s’est très vite diversifiée en chantant du jazz, de la variété française, et même des musiques d’ailleurs. Aujourd’hui, elle continue de chanter à Europa Park et sillonne quelques scènes de la région avec son spectacle Divas’n Jazz. Mais surtout, l’artiste est prête à défendre ses chances à The Voice...

Annick a grandi avec la Volksmusik allemande. À trois ou quatre ans, elle fredonnait déjà les chansons qu’elle entendait, et à cinq ans, elle jouait de l’accordéon : « Mes parents se sont vite rendu compte que j’adorais la musique. Ils m’ont inscrit dans une école où j’ai appris beaucoup de choses, se souvient Annick. À partir de ce moment, je pensais chant, respirais chant et dormais chant », complète-t-elle.

Ce qui l’intéresse, ce sont les grandes voix comme Céline Dion, Whitney Houston ou encore Mariah Carey. À seulement quatorze ans, Annick montait pour la première fois sur une scène : « C’était pour le Crédit Mutuel de mon village, où mon père était conseiller ». À côté, elle chantait avec des groupes et proposait tous types d’animations. C’est à cette période qu’elle a commencé ses études au Conservatoire de Strasbourg, tout en travaillant à Europa Park.

Le parc, un tremplin

C’est à Europa Park qu’Annick a fait ses premières télés, comme Immer Wieder Sonntags et Wunsch Box : « J’ai vite compris que j’aimais beaucoup la télé ». Ainsi, elle a intégré les différents spectacles du parc : « J’ai travaillé au Eis Show avec les patineurs et j’ai même collaboré avec Joseph Bouglione, en jouant Madame Loyal ». Aujourd’hui, elle chante toujours à Europa Park, notamment au Rock Café et dans différents hôtels. Avec le temps, Annick Burger a été amenée à chanter sur des bateaux lors de croisières, dans des piscines et des spas, à l’Anneau du Rhin et même devant le directeur de Gazprom. À côté, elle propose son spectacle intitulé Divas’n Jazz et entend participer à The Voice : « Je n’ai pas réussi l’année dernière, donc j’ai envie de réessayer. Je cherche une plus grande visibilité et une apparition télé en France me paraît indispensable », conclut Annick Burger.

Elle chante encore à Europa Park toutes les semaines. / ©DR

Léo Doré

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES