5 C
Obernai
5.4 C
Molsheim
4.9 C
Erstein
mercredi 1 février 2023
AccueilLES ACTUSAlsace et ailleursAlsace - Mickaël Dard : « Pour tuer le temps, j’ai commencé...

Alsace – Mickaël Dard : « Pour tuer le temps, j’ai commencé à créer des affiches »

Ancien professionnel de la musique, graphiste reconnu et professeur à l’école MJM de Strasbourg depuis une dizaine d’années, Mickaël Dard sort Playlist. Le livre, édité chez Chicmédias, compile 50 de ses affiches, basées sur 50 musiques, accompagnées de 50 textes rédigés par des connaissances de l’auteur. Pour Maxi Flash, Mickaël Dard revient sur l’histoire de cette création.

Maxi Flash : Ce livre, c’est une manière pour vous de mélanger deux de vos passions : le graphisme et la musique !
Mickaël Dard : Oui. J’ai travaillé dans la musique en tant que programmateur, agent et même chargé de communication. Je suis aussi musicien depuis plus de trente ans et collectionneur de disques. À la fin du premier confinement, vu que les bars et autres lieux de rassemblement étaient toujours fermés, je ne sortais pas et je restais chez moi le soir. Pour tuer le temps, j’ai commencé à créer des affiches. Il me fallait un sujet et j’ai choisi la musique. J’ai choisi des chansons et je les ai illustrées.

Comment est née l’idée d’en faire un livre ?
Mon ami Bruno Chibane, qui gère Chicmédias, en a vu quelques-unes et a beaucoup apprécié. Il m’a proposé d’en faire davantage pour les compiler dans un livre. J’en ai maquetté une bonne centaine, mais j’ai dû en choisir cinquante. Mais à quoi ressemblerait un livre avec autant d’affiches mises bout à bout ? À mon sens, ce n’était pas intéressant. Dans un premier temps, nous avons voulu ajouter une préface et une postface. Finalement, des textes sont venus accompagner chaque affiche. Je me suis tourné vers plusieurs personnes pour leur rédaction, comme Bertrand Burgalat, un musicien et patron de label reconnu, Mehdi Zannad et d’autres connaissances de mon réseau, dont certaines sont issues des médias et des festivals. Le projet a pris deux ans pour être finalisé.

Comment avez-vous associé musiques et auteurs ?
Déjà, si j’ai choisi ces musiques, c’est parce que je les aime. Je n’ai pas écrit ce livre pour parler de grands classiques. Pour les auteurs, c’est parce qu’ils sont liés, d’une manière ou d’une autre, à la musique représentée sur l’affiche. Soit on l’a écoutée en boucle ensemble, soit ce sont des spécialistes en la matière comme le disquaire de Bordeaux, ou alors des gens qui sont carrément les compositeurs des morceaux. Mis bout à bout, on retrouve des textes de l’ordre de la private joke, des histoires personnelles, mais aussi des textes sérieux et documentés. J’en suis très content.


Léo Doré

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

X