5 C
Obernai
5.4 C
Molsheim
4.9 C
Erstein
mercredi 1 février 2023
AccueilSPORTSHandballHandball - Olivier Schoch : « Nous souhaitons garder notre philosophie »

Handball – Olivier Schoch : « Nous souhaitons garder notre philosophie »

Depuis le début de la saison de National 2, le Plobsheim Olympique Club de Handball (POC) est sur une bonne dynamique. L’équipe première entraînée par Stéphane Robin et Jean-Luc Kieffer enchaîne les bons résultats et conserve avec brio sa deuxième place. Olivier Schoch, président du club depuis 2011 et entrepreneur de la région, revient sur les objectifs de la saison.

Maxi Flash : Que vise le POC cette saison ?
L’objectif est double. Le premier, c’est la volonté de jouer le haut de tableau et le podium en N2. Le second, c’est de favoriser la formation et pouvoir intégrer autant que possible des jeunes du club en équipe Une. C’est la feuille de route que j’avais fixée à Jean-Luc Kieffer lors de son arrivée. Cet homme est un véritable formateur dans l’âme. Nous progressons d’année en année depuis cinq ans. Pour l’instant, l’objectif premier est rempli. Il reste beaucoup de matchs et rien n’est encore fait.

Avec de tels résultats, une montée en N1 se profile…
Nous ne sommes pas certains que la montée soit une obligation pour le POC. Si nous étions amenés à y arriver, on accepterait avec plaisir. En cas de montée, nous savons que nous devrons monter le niveau d’un cran, que ça sera plus dur pour nos jeunes et que ce sera un challenge très ambitieux. Nous jouons les premiers rôles, tout en maintenant notre état d’esprit et notre fonctionnement. Si la montée en N1 doit être synonyme de devoir renoncer à notre philosophie et nos valeurs, de devoir chercher des joueurs ailleurs et de commencer à mettre de l’argent dans l’effectif, ce n’est pas l’objectif du club. Nous sommes des amateurs et souhaitons monter au plus haut niveau amateur. Plobsheim est une commune de 4 500 habitants. Il faut rester modeste. Il y a déjà deux grands clubs en Alsace (Strasbourg et Sélestat). En avoir un troisième professionnel ou semi-pro, ça n’a pas de sens. Mais cela ne nous empêche pas d’être ambitieux.

Que dire des jeunes au POC ?
Nos moins de dix-huit ans sont en championnat de France depuis plusieurs années. C’est le plus haut niveau pour les jeunes. Certains joueurs de l’équipe s’entraînent déjà avec les séniors de la Une. Grâce à ça, trois d’entre eux devraient pouvoir toquer à la porte de l’équipe l’année prochaine. Dans toutes les autres catégories, nous sommes à chaque fois représentés dans les niveaux les plus élevés : les moins de quinze sont en élite Grand Est et les moins de treize en Régional. Nous avons des équipes performantes. Nous comptons un peu plus de 250 licenciés, dont 180 jeunes. Ils ont encore une belle marge de progression.

Vous vous êtes entouré de Jean-Luc Kieffer, l’entraîneur des gardiens de l’équipe de France, un coach d’expérience !
Oui, Jean-Luc travaille avec nous depuis cinq ans. Il a souhaité que Stéphane Robin devienne son nouvel adjoint, pour le seconder lorsqu’il est en équipe de France. Au quotidien, c’est lui qui gère le groupe et la politique sportive du club. D’ailleurs, Jean-Luc sera absent tout le mois de janvier. Ce sont des absences pour la bonne cause.

L’effectif 2022-2023, sous les yeux du président Olivier Schoch, tout à droite. / ©Chittaphong Simmala
ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

X