jeudi 25 avril 2024
AccueilLES ACTUSAutour d’ObernaiObernai - L’héritage familial, entre piège et trésor

Obernai – L’héritage familial, entre piège et trésor

Le 13 novembre, l’association obernoise Autour de la Bulle accueillera Emmanuelle Marnet pour un atelier de constellations familiales. Maxi Flash est donc allé lui demander en quoi cette pratique consiste.

Pouvez-vous vulgariser votre mystérieuse pratique ?
EM : Les constellations familiales sont une forme de thérapie brève, qui, en se basant sur la psychogénéalogie d’une personne, peut expliquer une problématique qu’elle a dans son quotidien. Par exemple, un comptable excellant dans son travail, mais toujours dans le rouge sur ses comptes personnels aura probablement un membre de sa famille qui a fait faillite et c’est une façon complètement inconsciente de l’honorer et ne pas faire mieux que lui. Nous sommes conditionnés par notre histoire familiale bien plus que nous ne le savons.

Comment se déroule une séance ?
EM : J’envoie à la personne constellée un questionnaire sur sa famille à compléter à partir des infos qu’elle a, on me répond souvent « je ne connais pas l’histoire de mon arrière-grand-père si ce n’est … » et cette information peut suffire ! L’atelier ressemble à un jeu de rôles, chaque participant incarne un membre de la famille et ils font appel à l’espace inconscient collectif de Jung. Mais attention, il ne s’agit pas d’une boule de cristal, il ne faut pas prendre ce qui remonte pour argent comptant, en revanche cela offre l’opportunité de comprendre qu’un événement traumatique originel peut remonter à plusieurs générations et expliquer des blocages, maladies ou sentiments actuels.

Avant d’être thérapeute, vous étiez cadre à Millipore à Molsheim pendant 20 ans, pourquoi une telle reconversion professionnelle ?
EM : J’aimais mon travail dans le marketing, c’était un gros poste avec une belle équipe, mais je sentais qu’il me manquait quelque chose. À 40 ans, j’ai fait un bilan de compétences et j’ai compris qu’il me fallait plus de contacts, alors je me suis formée au coaching et au fil du chemin thérapeutique les constellations sont devenues une évidence, j’en ai fait mon outil de travail.

L’info en plus

Lors d’une séance de groupe, une des participantes qui incarnait la grand-mère de la personne constellée sentait un parfum qu’aucun autre ne détectait. « On a fini par trouver qu’il s’agissait de l’odeur des orangers, la grand-mère était pied noir et avait été arrachée à sa terre, ce qui avait causé un trauma pour sa descendance ». Des ateliers individuels sont aussi proposés les 16, 17, 18, 19 novembre. Informations et inscriptions sur le site d’Emmanuelle Marnet.

ARTICLES SIMILAIRES

LES PLUS POPULAIRES