8.9 C
Obernai
8.8 C
Molsheim
9.2 C
Erstein
dimanche 25 février 2024
AccueilÀ la uneBernardswiller - Audrey Egret, morgane d’étoffes

Bernardswiller – Audrey Egret, morgane d’étoffes

Il y a deux ans, Audrey Egret s’est lancée à temps plein dans la couture et a crée son entreprise « Morgane de soie » à Bernardswiller. Petit à petit, elle a passé différentes formations, monté un atelier à domicile et acheté du matériel. Elle réalise maintenant différentes créations sur mesure pour ses clients. Tout est fait-maison avec des matières premières de qualité, utilisées par des marques comme Chanel ou Hermès.

Maxi Flash : Quelle est votre histoire avec la couture ?
Audrey Egret : Je fais de la couture depuis plus de dix ans. Au début, c’était un simple loisir. Je réalisais des pièces et des retouches pour des proches, en parallèle de mon emploi dans l’environnement. Ça me plaisait tellement que je me suis payé des formations avec mes fonds personnels. J’ai aussi repris des études grâce au CPF en effectuant un CAP à distance. J’ai fini par démissionner de mon poste pour me lancer corps et âme dans la couture. J’ai ouvert l’entreprise « Morgane de soie » il y a deux ans.

Qu’est-ce que vous proposez ?
Je ne fais que de la création, du sur mesure. Je fais ce que les gens me demandent. Cependant, je ne fais pas de retouches et de réparations. J’ai déjà fait des sacs à main, des jupes, des manteaux, des pantalons, des ceintures en cuir, des tapis de souris, des portefeuilles et même des emballages cadeaux en tissu. Dans mon atelier, je propose aussi des ateliers ou des formations, en individuel ou en petits groupes. Il m’arrive même de faire de l’accompagnement de projets.

Pourquoi « Morgane de soie » ?
Notre première fille s’appelle Morgane. C’est aussi un jeu de mots avec la chanson de Renaud et le tissu. Je cherchais un nom pour l’entreprise, j’ai vu ma fille et ça m’est venu naturellement.

Qu’est-ce que vous prévoyez comme prochaines évolutions ?
Pour Noël, je proposerai des t-shirts habillés pour hommes. Les clients pourront choisir la coupe, la longueur des manches, la couleur et même le tissu. Sinon, j’ai aussi investi dans du matériel de flocage. J’aimerais réaliser des vêtements de sport d’ici début 2023. Ces créations seront disponibles sur un autre site internet. Ce sera une toute nouvelle entité. J’espère m’identifier avec le sport dans le futur.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES