24.8 C
Obernai
24.8 C
Molsheim
25 C
Erstein
dimanche 14 avril 2024
AccueilLES ACTUSAutour de MolsheimMutzig - Une association fait décoller les notes

Mutzig – Une association fait décoller les notes

Depuis quatre ans, l’association Élève-Toi Mutzig dispense bénévolement des cours de soutien scolaire, entre autres. Rencontre avec Tahla Kahlouche, créateur et responsable de l’initiative.

Tahla Kahlouche, ingénieur EDF, père de famille de 48 ans et habitant de Mutzig, a créé Élève-toi Mutzig, une association qui porte bien son nom, car elle permet aux élèves du secteur de pallier leurs difficultés à l’école. « D’origine algérienne, j’ai souvent croisé la route de jeunes dont les parents ne parlaient pas français et c’était vraiment compliqué pour eux », explique Tahla.

Très impliqué dans la vie scolaire de ses trois enfants et auprès du groupe de parents d’élèves de Mutzig, il décide donc de venir en aide aux jeunes en décrochage scolaire. « Comme j’ai des facilités en mathématiques et sciences, j’ai souhaité donner un coup de pouce à ma façon », explique-t-il. Les premières semaines après la création de l’association, il accueille quelques élèves chez lui, mais très vite ils sont de plus en plus nombreux et il faut voir plus grand.

Les cours sont alors délocalisés dans une salle communale et quatre parents rejoignent les rangs pour aider aux devoirs. « Chacun enseigne la discipline avec laquelle il est le plus à l’aise, en fonction du niveau de l’élève », ajoute l’enseignant du week-end.

Un nombre croissant d’élèves

Avant le Covid, Tahla avait aussi mis en place des lectures à la Maison de retraite de Mutzig : « En contrepartie du tutorat, les enfants venaient échanger avec les anciens et il y avait une alchimie formidable, je renouvellerai ce procédé dès que possible, c’est gagnant-gagnant », lance-t-il. En parallèle de cet emploi du temps déjà bien rempli et de sa vie de famille, Tahla aide aussi à se préparer aux entretiens d’embauche, il participe également à des actions de récolte de fonds pour diverses associations, notamment le Téléthon.

« Cet élan de solidarité prend du temps, mais c’est salvateur ! De plus, cela me permet de trouver un équilibre qui me fait décrocher et relâcher la pression », conclut Tahla. Depuis la rentrée scolaire, le nombre de nouveaux élèves en accompagnement scolaire est déjà passé de 5 la première semaine à 15 à la fin du mois de septembre, une initiative qui a le vent en poupe.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES